Les indications de l’hypnose

Mis en avant

Edgar 2

Voici quelques exemples d’indications d’utilisation de l’hypnose :

  1. Tous les troubles psychosomatiques.
  2. La plupart des troubles douloureux (l’hypnose puis l’auto-hypnose permettent de diminuer la douleur). Applications en traumatologie et rhumatologie, chez les grands brûlés, en anesthésiologie (pour réaliser certaines interventions chirurgicales sous anesthésie locale plutôt que générale et pour diminuer les saignements), en stomatologie.
  3. Les troubles de l’alimentation (anorexie, boulimie, orthorexie)
  4. Les troubles du sommeil sans cause médicale connue.
  5. Les dépendances (tabac, alcool, …)
  6. L’anxiété, les crises de panique.
  7. Les tics.
  8. Les Troubles Obsessionnels Compulsifs.
  9. Les phobies (de l’avion, des araignées, du dentiste, etc.)
  10. L’asthme.
  11. Les migraines.
  12. Les affections cutanées comme l’eczéma, le psoriasis, etc.
  13. Les troubles sexuels comme le vaginisme, l’impuissance sans cause médicale, l’éjaculation précoce, etc.
  14. Les menaces d’accouchement prématuré.
  15. En gastro-entérologie dans les maladies inflammatoires et fonctionnelles du tube digestif (ulcère, maladie de Crohn, colon spastique, etc.)
  16. Les acouphènes.
  17. L’hypno-analyse.
  18. Pour améliorer la concentration dans l’effort sportif.
  19. Pour retrouver sa créativité.

Les seules contre-indications à l’hypnose seraient un état de paranoïa, une dégénérescence cérébrale et une arriération mentale limitant l’imaginaire ou risquant de compromettre l’étape de ré-association et de « restructuration ».

Publicités

Introduction à l’hypnose

Introduction à l’hypnose Edgar

Texte du Dr Eric Mairlot de l’Institut de Nouvelle Hypnose à Bruxelles  (www.nouvellehypnose.com) :

« L’ATTITUDE idéale pour profiter dès que possible des premières expériences d’hypnose et d’auto-hypnose est de comprendre que le processus hypnotique n’est pas du sommeil et que vous resterez conscient pendant toute la séance, faites comme si c’était du sommeil !

En effet, lorsque vous voulez vous endormir rapidement, que vous êtes impatient de dormir et que vous faites des efforts pour cela, vous vous endormez beaucoup plus difficilement. Il en va de même pour l’hypnose : soyez « patient », laissez s’installer l’hypnose ou l’auto-hypnose toute seule.

Lire la suite

Transition dans le couple

IMG_4217-001

Comment voir plus clair quand le couple bat de l’aile, que plus rien ne semble fonctionner ?

La mise en question de l’avenir de son couple est une des transitions de vie les plus difficiles : elle touche le moi profond, l’identité de chacun des protagonistes.

C’est souvent un phénomène insidieux, qui a commencé bien avant que la crise ne se déclare. Lire la suite

Les troubles du comportement alimentaire

tarte

Les troubles du comportement alimentaire représentent une  indication de choix dans l’utilisation de l’hypnose médicale.

En effet, une personne se ruant par exemple sur le frigo en rentrant du travail se trouve à ce moment précis déjà dans une période de trans(e)ition reprenant une bonne partie des effets provoqués par une transe hypnotique.

Le fait d’analyser ce qui se passe en soi et repérer les phénomènes hypnotiques permettent souvent de déjà résoudre une partie du problème.

Lire la suite